15 août 2017

Les collectionneurs

Qui n'a jamais été collectionneur peut s'étonner voire ne pas comprendre l'engouement de certains pour les bouchons de champagne, les figurines de cochons ou même plus classiquement pour les timbres.
On pourrait supposer qu'entre collectionneurs, il y ait plus de compréhension. Et pourtant.

Dans cette histoire, il est question de collections de flèches. Oui, mais pas n'importe lesquelles ! Celles qui pointent vers la droite pour notre premier collectionneur. Une collection que son voisin trouve tout à fait ridicule. Il faut dire que lui, il collectionne les flèches qui montrent la gauche !
Aussi ces deux-là ne se parlent pas, tout simplement. Jusqu'au jour où, dans une brocante, ils découvrent, en même temps, une flèche exceptionnelle...
Cet album est une belle surprise. Le thème abordé peut paraître complètement farfelu mais Adrien Parlange et Guillaume Chauchat, avec son trait si joliment singulier, nous embarquent complètement dans l'histoire de ces deux collectionneurs, qui nous fait sourire et même réfléchir. 

Les collectionneurs / Adrien Parlange ; ill. Guillaume Chauchat. – Albin Michel, 2016.
(Trapeze)

A partir de 7 ans.
Conseillé par Sabine.


















8 août 2017

Ailleurs

Georges est un oiseau migrateur qui n'aime pas voyager, il se sent mieux ici qu'ailleurs, tous ces ailleurs merveilleux dont lui parlent ses amis oiseaux. Il a toujours une bonne raison de rester à la maison, et puis il a un véritable don pour la pâtisserie ! Mais voilà l'hiver, tous ses amis sont partis, il se retrouve seul et ose enfin avouer à son ami l'ours qu'il ne sait pas... voler.
Une très belle histoire d'amitié, pleine d'humour, chacun va se dépasser et ensemble ils vont découvrir le vaste monde sans pour autant oublier la douceur d'un petit chez soi ! Les illustrations très créatives allient collages rétro et dessins humoristiques.


Ailleurs / Gus Gordon. – NordSud, 2017.

A partir de 5 ans.
Conseillé par Claudia.

1 août 2017

L'interview bonbecs : retour en arrière

Depuis la toute première interview bonbecs en décembre 2015, ce sont 19 auteurs ou illustrateurs qui ont eu la gentillesse de répondre à nos questions.



L'interview bonbecs, c'est pour nous une façon originale et sympathique d'aller à la rencontre de ceux qui font les livres que nous achetons, que nous aimons, conseillons ou que nous utilisons dans le cadre de nos animations.

Et si l'ensemble des réponses apportées par les personnes qui tiennent notre micro rose nous intéressent, il faut bien avouer que ce sont celles concernant le (vrai) bonbon préféré et la bêtise dont nous nous délectons le plus !
Nous sommes d'ailleurs en mesure de vous donner un palmarès de "bonbons" préférés cités dans l'interview bonbecs :
- Les car-en-sac arrivent en tête avec 4 voix (peut-être devrait-on dire 4 bouches !?).
- Ils sont suivis de près par le chocolat avec 3 voix.
- Le saucisson a été cité 2 fois !
- Contre toute attente, ce n'est pas le saucisson ni même les cornichons ou les radis qui nous ont le plus étonnés parmi les réponses, mais bel et bien les fèves de cacao torréfiées...

Prochaine interview bonbecs le 5 septembre prochain, en attendant, retrouvez les interview précédemment publiées :

🎤 Claire Cantais







🎤 Stéphane Servant

🎤 Edouard Manceau

🎤 Cécile Hudrisier

🎤 Thomas Baas

🎤 Michaël Escoffier

🎤 Muriel Zürcher


🎤 Maria Jalibert


🎤 Gaëtan Dorémus

🎤 Antoine Guilloppé

🎤 Claire Dé

🎤 Benjamin Chaud

🎤 Thomas Scotto


🎤 Samuel Ribeyron

  


🎤 Emmanuelle Houdart


🎤 Matthieu Maudet


🎤 Rudy Martel

🎤 Barroux

🎤 Ramona Badescu





(Crédits photos BM Chambéry)

25 juil. 2017

Tous : La biodiversité sur Terre


« Ah ! que la nature est belle, riche, foisonnante, colorée ! » Voici un véritable hymne à la diversité des espèces vivantes sur notre terre. Du minuscule au géant, du végétal à l’animal, ça grouille dans tous les milieux et avec des illustrations minutieuses et détaillées, l’enfant en prend vraiment la mesure. On réalise le nombre d’espèces et la difficulté de la tâche pour les répertorier et surtout on découvre le lien entre eux et l’importance de chacun pour maintenir un équilibre vital. On constate aussi sa fragilité et le devoir qui nous incombe de préserver ce trésor absolu.  Et tout ça avec des mots simples, clairs et des dessins d’une grande beauté.


Tous : La biodiversité sur Terre / Nicola Davies ; Emily Sutton – Les Éditions des Éléphants, 2017.

A partir de 8/9 ans.
Conseillé par Claudia.

18 juil. 2017

Partir en livre... avec les Bibliothèques municipales de Chambéry


Du 19 au 30 juillet, les bibliothèques municipales de Chambéry participent à la grande fête du livre pour la jeunesse, Partir en livre, en organisant 14 événements originaux.
Rendez-vous à la piscine, sur le marché des Hauts de Chambéry, dans les parcs du Biollay, dans le carré Curial et bien sûr... dans les bibliothèques !

☼ ☼ ☼ ☼ ☼


Médiathèque Jean-Jacques Rousseau : PartaJeux

☼ Mercredi 19 juillet, 14h-17h : Domino de livres
☼ Vendredi 21 juillet, 14h-17h : Jeux au 2ème étage
☼ Mardi 25 juillet, 16h-18h : Mölkky
☼ Mercredi 28 juillet, 14h-17h : Jeux au 2ème étage

☼ ☼ ☼ ☼ 

Bibliothèque Georges Brassens : 

☼ Mercredis 19 et 26 juillet, 10h-12h : Matinées jeux en partenariat avec la ludothèque des Hauts de Chambéry 
(tout public)

☼ Jeudis 20 et 27 juillet, 10h-12h : Bibliothèques de rue, sur le marché des Hauts de Chambéry
(tout public)

 ☼ ☼ ☼ ☼ 

Biollay : 

☼ Mercredis 19 et 26 juillet, 17h-19h30 : Bibliothèques de rue, Parc Eburdy
(tout public)

☼ ☼ ☼ ☼ 

Retrouvez le programme complet de Partir en livre sur le site de l'événement :  


11 juil. 2017

Confessions d’un ami imaginaire



Jacques Papier a l’impression que personne ne l’aime, mais ce n’est pas tout à fait vrai. Il est surtout superbement ignoré par son entourage, comme s’il n’existait pas. Jamais choisi par les copains pour constituer les équipes de foot, jamais interrogé en classe même quand il agite la main, même le chauffeur de bus lui ferme les portes au nez.

Seule sa sœur jumelle Fleur semble le comprendre et partager son univers, jusqu’au jour où Jacques surprend une conversation entre leurs parents mentionnant l’ami imaginaire de Fleur … C’en est trop ! Si même Fleur se met à lui faire des cachotteries, c’est décidé, Jacques va lui aussi avoir son propre ami imaginaire ! D’ailleurs, il va même commencer à croiser des amis imaginaires. Mais au fait, comment peut-il voir les amis imaginaires des autres ? Et pourquoi ne voit-il pas celui de Fleur ? Vous me voyez venir ?!

C’est donc le début d’une quête identitaire pour Jacques Papier, ami imaginaire de son état, pour devenir réel … Affecté successivement à plusieurs enfants dans sa tentative d’échapper à sa condition, Jacques va finir par se rendre compte que son rôle auprès d’enfants est, lui, tout sauf imaginaire !

Un roman qui réussit le pari d’être à la fois drôle – mention spéciale aux groupe des Imaginaires Anonymes – et touchant.

Confessions d’un ami imaginaire / Michelle Cuevas.- Nathan, 2017.
Roman à partir de 8 ans.
Conseillé par Sandra.

4 juil. 2017

L'interview bonbecs : Maria Jalibert

En ce début d'été, c'est Maria Jalibert qui tient notre micro-rose !

Elle a momentanément poussé sur un coin de table les nombreux petits objets qu'elle aime chiner ici ou là, lâché son pistolet à colle, délaissé ses préparations d'expo et autres jolis projets, et a gentiment pris le temps de répondre aux questions gourmandes de l'interview bonbecs.


Salon du Livre et de la Presse Jeunesse, Montreuil, 2016. (crédit photo BM Chambéry)

- Quel est votre plus vieux souvenir de bonbec ?

Ce sont les bonbecs de la revue J'aime Lire et notamment les premiers numéros que j'ai encore dans ma bibliothèque : Le secret de la chambre au coucou, Un caramel pour deux... J'attendais avec impatience l'arrivée du journal dont je dévorais les histoires et où je m'amusais à reconnaître le style des illustrateurs.



(crédit photo Maria Jalibert)


Et puis il y avait la collection Renard Poche, les bonbecs de Tomi UngererCrictor, Emile et Orlando et ceux de SendakPierre et Paul et La chambre de Sarah, un de mes livres préférés.


(crédit photo Maria Jalibert)
(crédit photo Maria Jalibert)


- Quel bonbec vous a donné envie de faire ce métier ?

Je pense que l'envie de faire ce métier n'est pas lié à un seul bonbec mais plutôt au plaisir provoqué par de multiples lectures et j'ai été gâtée car il en avait beaucoup dans ma maison. Les bonbecs de Michel Tournier : Amandine ou les deux jardins et Pierrot ou les secrets de la nuit en font partie sans aucun doute.

(crédit photo Maria Jalibert)

- Quel est votre dernier bonbec ?

Alors en littérature jeunesse, je n'ai pas trop d'idées qui me viennent là, tout de suite, même si j'aime plein de trucs.

En fait, je pense plutôt à un petit musée d'art brut naïf installé en milieu rural, à Vicq-sur-Breuilh plus précisément, pas très loin de Limoges, et que j'ai visité récemment. C'est le musée Cécile Sabourdy
Installé dans un ancien presbytère, il présente les œuvres d'artistes naïfs du Limousin mais aussi des expos temporaires de grande qualité.
J'ai eu la chance de voir le travail extraordinaire de l'artiste textile Marie-Rose Lortet. J'ai adoré ce lieu, le soin apporté à la scénographie et à la présentation des œuvres, un vrai coup de cœur.


           
- Quel bonbec avez-vous le plus partagé ou offert ?

Aux plus petits, j'ai beaucoup offert Va-t-en Grand monstre vert ! (de Ed Emberley) et Trompe l’œil (de Joan Steiner).


 

Aux un petit peu plus grands : des bonbecs de Michael Morpurgo : Le royaume de Kensuké, Seul sur la mer immense, de Jean-Claude Mourlevat : La rivière à l'envers, Le chagrin du roi mort, ou enfin le très beau L'odeur de la mer de Philippe Barbeau.






 

Et enfin, aux carrément plus grands : le beau bonbec de Sue Hubbel, Une année à la campagne que je relis régulièrement.




- Quel est votre bonbec préféré dans votre production ?

C'est le prochain bonbec, celui que je suis en train de créer, celui qui occupe mes pensées, qui me fait partir d'un côté, puis d'un autre pour me faire arriver parfois dans une impasse et qui peut même me réveiller la nuit, ce bonbec-là, c'est mon préféré parce que tout est à façonner.
Sinon, j'aime mon Joyeux Abécédaire, mon avant-dernier bonbec, parce qu'il fait rire les enfants.



- En parlant de bonbec, quel est votre bonbon favori ?

Sans hésiter je dirais les Car-en-sac.

Mais aussi les rouleaux de réglisse, les carambar et puis ce bonbon en forme de soucoupe volante rempli de poudre qui pétille (existe-t-il encore d'ailleurs?).


(crédit photo BM Chambéry, sur une image de Bric-à-brac de Maria Jalibert)

- Des bonbons, il y en a de toutes sortes : caramels, sucre d'orge, bonbons au miel... et bien sûr, les bêtises !
Racontez-nous l'une de vos bêtises d'enfant.

Dans un manège, malgré mon frère qui me disait d'arrêter, j'ai tellement appuyé sur le bouton qui fait monter l'avion qu'il est resté coincé en haut. Le monsieur du manège, pour nous délivrer, a été obligé de nous faire descendre de l'avion avec une échelle.

**************

Dernières parutions :



En route ! / Maria Jalibert. Didier jeunesse, 2017.


→ Présentation (alléchante) de ce livre par Maria Jalibert :


C'est un bonbec très coloré et constitué de 50000 jouets (au moins) dans lequel j'ai mis tout mon amour des voyages et des grands paysages, des expéditions exotiques et des randonnées bucoliques, des balades poétiques et des périples lointains, des excursions paresseuses et des promenades en tout genre.
Plus sérieusement, c'est un bonbec constitué d'accumulations de jouets qui dessinent des grands payasages graphiques et colorés dans lesquels fouiller et partit à la recherche de tout un tas d'objets : un cherche-et-trouve en quelque sorte.
il est tout neuf car il est sorti en librairie le 14 juin !














Ronds Ronds / Maria Jalibert. - Points de suspension, 2016.




**********

Dans notre Boîte à bonbecs :

Bric-à-brac / Maria Jalibert. Didier jeunesse, 2013



**********
Retrouvez sur notre portail les livres de Maria Jalibert disponibles dans les bibliothèques municipales de Chambéry :